UN SAVON À FROID ARTISANAL

Particularités des savons Viser la Lune

Les savons Viser la Lune sont fabriqués artisanalement, suivant la méthode traditionnelle de saponification à froid.

Les matières premières utilisées sont entièrement naturelles, véganes et issues de l’agriculture biologique : des huiles végétales et essentielles vertueuses et parfumantes ainsi que divers argiles, ocres, épices, graines et fleurs pour choyer la superbe des savons et de votre peau.

Ces ingrédients sont sélectionnés et dosés afin que chaque savon soit unique, étudié et produit avec précision pour l’obtention de propriétés idéales : pouvoir lavant et douceur, volume de bulles et tenue de la mousse, dureté, solubilité et séchage. Rien n’est laissé au hasard.

Il en résulte des savons stables de grande qualité, sains et doux, dotés d’un taux de surgras approprié pour protéger efficacement votre peau, quand bien même est-elle sensible.

Fruits d’un procédé à très faible consommation énergétique, 100% biodégradables, n’engendrant aucune pollution de l’eau, les savons Viser la Lune sont à considérer comme de véritables soins, une goutte de bien-être et de bienveillance pour vous, vos proches et la planète.

La Saponification à Froid

La saponification est la réaction du mélange entre un corps aqueux (eau), un corps oléique (huiles, beurres) et la soude caustique, laquelle scinde les chaines d’acides gras de l’huile, de sorte à former deux produits : le savon et la glycérine.

Contrairement à la saponification à chaud, le procédé de saponification à froid a pour avantage :

  • de s’effectuer à basse température (35°C) afin de ne pas dégrader les matières premières et de conserver leurs vertus.

  • de permettre la conservation de la totalité de la glycérine naturellement formée lors de la réaction. Par sa nature hygroscopique (qui attire l’eau), la glycérine hydrate les couches supérieures de l’épiderme, assurant ainsi le maintien de la teneur en eau de la peau. Elle renforce parallèlement la barrière cutanée et favorise l’élimination des cellules mortes.

  • de s’assurer que les huiles, volontairement présentes en forte proportion, ne soient pas totalement transformées afin d’obtenir un savon surgraissé à 8%. Cette huile résiduelle est riche en propriétés anti-oxydantes, émollientes, apaisantes et régénératrices. Grâce à son effet filmogène, le surgras recouvre l’épiderme d’une fine pellicule qui nourrit votre peau, la protège et lui offre un toucher lisse incomparable.

La saponification à froid est un procédé relativement long. 4 semaines de séchage (dites de cure) sont nécessaires pour que la réaction arrive à son terme : la totalité de la soude est transformée, garantissant ainsi un savon solide, prêt à l’emploi pour vous rendre la peau saine et la vie douce.

Étapes de la Fabrication

Suivez en images la savonnière dans les étapes de fabrication du savon :

1. Calculs des quantités de matières premières
Une multiplicité de combinaisons est possible, le choix des huiles végétales et de leurs dosages influant sur les paramètres suivants :
– la douceur du savon, sa faculté à adoucir et nourrir peau et cheveux ;
– le pouvoir lavant du savon, sa capacité à nettoyer ;
– la quantité et la taille des bulles ;
– la tenue, la consistance et l’onctuosité de la mousse ;
– la dureté de la savonnette ;
– la solubilité du savon dans l’eau, afin que celui-ci ne s’use pas trop rapidement ;
– le séchage du savon, sa capacité à perdre son humidité afin que la savonnette ne se brise pas ni ne devienne trop visqueuse sur le porte-savon.

2. Préparation du matériel et pesée minutieuse des matières premières.
3. Dilution de la soude caustique dans l’eau, une réaction exothermique dégageant une forte chaleur.
4. Au bain marie, chauffe légère des huiles et des beurres solides pour les liquéfier et permettre leur mélange.
5. Versement de la solution de soude dans l’huile.
6. Mélange au mixeur.
7. Addition des colorants en poudre (curcuma, argiles vert, rouge ou blanc, ocres jaune, brun ou noir) et des huiles essentielles.
8. Poursuite du mélange au mixeur jusqu’à obtention de la trace souhaitée, c’est-à-dire la consistance.
9. Coulage de la pâte de savon dans le moule en bois, préalablement chemisé avec du papier sulfurisé.
10. Marbrage de la pâte de savon pour créer des motifs selon l’esthétique désirée.
11. Démoulage du bloc de savon près 24, 48 ou 72 heures selon la recette.
12. Découpe des savonnettes à l’aide d’un coupe-savon en bois muni d’un fil en inox.
13. 4 semaines de séchage à l’air libre sont nécessaires pour que la réaction de saponification s’achève. Le savon est prêt à vous laver délicatement !

La pâte de savon fabriquée à froid étant trop collante pour la fabrication par procédés industriels, la saponification à froid n’est pas adaptée aux productions de masse. Seules quelques dizaines de kilos peuvent être fabriquées par cycle.
En choisissant du savon saponifié à froid, vous contribuez à maintenir le savoir-faire traditionnel d’une artisane passionnée.

Vidéos

Le savon industriel

Les savons industriels sont fabriqués à chaud (120-130°C) en vue d’accélérer la réaction de saponification.

Afin de réduire les coûts de production, les industriels du savon utilisent des huiles peu éthiques et de mauvaise qualité – l’huile de palme contribuant à la déforestation, le saindoux (graisse de porc) et le suif dit sodium de Tallowate (bœuf et mouton) ainsi que des graisses minérales dérivées du pétrole – brûlées par l’usage du chaudron, réduisant ainsi significativement leur valeur cosmétique.

Ne permettant pas la production de surgras, la saponification à chaud prive le savon de ses fonctions anti-oxydantes, protectrices et nourrissantes.

Rincé à l’eau salée afin d’éliminer l’excédent de soude, le savon est dépouillé de sa glycérine et perd ainsi ses propriétés hydratantes, générant par conséquent un savon fortement détergeant qui décape et assèche la peau.

Enfin – et c’est là que réside l’ineptie – les gels-douches, shampooings, savons « sans savon » et savons industriels solides contiennent, sans exception, des composés synthétiques non biodégradables : de nombreux tensio-actifs (détergents, émulsifiants, agents moussants, etc.), des conservateurs (Paraben, EDTA, BHT) et autres colorants et parfums de synthèse dont on connait le caractère perturbateur endocrinien, irritant, allergène et cancérigène.

Ces produits, néfastes pour la santé et pour l’écologie sont commercialisés, soit sous forme de savonnettes vendus aux consommateurs, soit sous forme de billes et copeaux appelées bondillons, utilisées par les groupes cosmétiques et par une grande majorité des savonneries qui se prétendent « artisanales ».

Le savon dit « artisanal »

Très peu coûteux, ces bondillons de savon sont fréquemment utilisés car ils dispensent de l’étape de saponification.

Malaxés en machine, il suffit d’y mélanger divers additifs : de la glycérine ajoutée synthétiquement, des huiles végétales en faible pourcentage, des huiles essentielles ou des parfums de synthèse ainsi que des colorants. Cette étape d’aromatisation des bondillons industriels « enrichis » permet aux prétendus savonniers d’estampiller leurs produits comme « artisanaux » et, par divers moyens markéting, de donner l’illusion d’une qualité authentique.

Le prix

Habitués au prix des savons industriels, certains grimacent en découvrant celui des savons saponifiés à froid, deux produits toutefois incomparables.
Privilégiant la qualité globale des produits proposés, j’utilise exclusivement des ingrédients certifiés Bio. Ma démarche jusqu’au-boutiste se répercutera logiquement sur le coût final du produit.

Soyez vigilants ! Certains savons étiquetés Bio sont fabriqués industriellement, à chaud, afin de réduire drastiquement les coûts de production, par opposition à la fabrication artisanale dont les volumes réduits sont imposés par le procédé de saponification à froid.

En achetant les créations d’une artisane savonnière gérant seule son projet, vous validerez le principe logique que chaque produit résulte d’un travail conséquent : la conception des recettes, le prototypage, la fabrication, la communication, la vente, la gestion administrative, le financement du laboratoire, etc., l’ensemble représentant une somme considérable d’heures de travail qu’il serait d’ailleurs impossible à imputer réellement aux produits au risque de faire exploser leur prix.

En privilégiant les produits Viser la Lune à celle d’un grand groupe cosmétique, vous participez à faire perdurer l’artisanat qualitatif, soutiendrez des valeurs, ferez le choix de la qualité, de votre santé, de votre bien-être et de celui de la planète.

Je vous remercie pour le respect de ces fondamentaux.

Les Atouts

UN SAVON À FROID ARTISANAL

Pourquoi choisir le savon saponifié à froid de Viser la Lune ?

  • Les savons sont surgras à 8%, c’est-à-dire qu’ils contiennent un excès d’huiles nobles qui préserve le film hydrolipidique de la peau, la nourrit, la protège et empêche sa déshydratation.

  • Les savons contiennent naturellement de la glycérine, assurant l’hydratation de la peau.

  • Les matières premières utilisées sont de qualité, car naturelles, biologiques et véganes.

  • Les savons sont enrichis aux huiles essentielles vertueuses et colorés par des poudres botaniques et minérales. Ils ne contiennent ni colorant ni parfum de synthèse. Tout est naturel.

  • Les savons sont 100% biodégradables, sans aucun impact négatif sur l’environnement.

  • Les savons ne contiennent pas d’huile de palme, dont la production déraisonnée a des conséquences désastreuses sur l’environnement, notamment par la déforestation.

  • Les savons saponifiés à froid ne nécessitent aucune machine. Moins d’énergie utilisée lors de la production, c’est moins de CO2 rejeté dans la nature.

VISER LA LUNE

Découvrez aussi…